Écosse / Scotland (du 25 juin au 1er juillet 2007)

Glascow St-Andrews 1 St-Andrews 2 Loch Ness Inverness

Loch Ness

Nous sommes finalement arrivés au point le plus au Nord de notre périple.  Nous sommes à Inverness, capitale des Highlands, au 57e parallèle Nord (Montréal est au 45e et notre point le plus au sud en Italie était au 40e parallèle).  On moment d'écrire ces lignes, il est 23h25 et je vois encore clairement la luminosité du coucher du soleil à l'horizon. Le lever du soleil est prévu pour 4h30 ce matin, ce qui fait des nuits courtes en "bibitte".  Les chauves-souris sont obligés faire ça vite pour se remplir l'estomac. Bref, on jouit de journées ultra longues en ce moment, c'est juste dommage qu'il pleuve à tous les jours, ne serait-ce qu'un peu.  On s'est assumé en tant que touristes et on est allé voir le Loch Ness et son fameux monstre (grosse "gimmick" commerciale pour attirer des touristes comme nous).  Anecdote technologique :  Louis et Rosemary ont trouvé un appareil-photo numérique pratiquement flambant neuf sur un banc publique lors d'un arrêt autour du Loch Ness.  Grâce au numérique, nous avons pu regarder les dernières photos enregistrées dans l'appareil et voir de quoi avaient l'air les propriétaires (un couple avec leur petite fille).  Nous avons cherché dans les alentours et avons réussi à les repérer.  Ils étaient bien contents de récupérer leur appareil-photo et leurs photos souvenirs et c'est grâce à l'instantanéité du numérique que cela fut facile.  En d'autres temps, il aurait été difficile de trouver si rapidement le propriétaire.

On a fêté notre arrivée au point le plus au Nord de notre périple en mangeant des pancakes au sirop d'érable (acheté à Inverness).  Inutile d'apporter des "cans" de sirop d'érable en Europe, il y en a maintenant partout.

Les filles sur le rivage du Loch Ness...

et les "boys".

Le Loch Ness a été passé au sonar pour découvrir le monstre, mais la seule trouvaille intéressante fut celle d'un bombardier de la seconde guerre comme on le voit ici sur l'image du sonar.

Il s'agirait d'un bombardier Wellington qui se serait abimé dans le Loch lors d'une tempête de neige en 1940.

N'écoutant que notre courage, nous avons cherché à notre tour Nessie et nous l'avons vu, comme en témoigne notre photo. Oui, elle est un peu floue, mais toutes les bonnes photos de monstres sont un peu floues, tout le monde sait ça voyons.

Juste pour vous faire plaisir on a pris une photo pas floue du monstre du Loch Ness, convaincu maintenant ?

Voici une autre grosse "bibitte" à poil que nous avons croisée.  Nous soupçonnons que ce soit une grosse chenille.  Ça devrait faire un gros papillon, dans le même format qu'un deltaplane.

Petite marche dans le coin du Loch Ness où nous avons vu quelques très belles chutes.

Une petite dernière, on voit très clairement les lueurs du soleil à l'horizon après son coucher.  Cette photo a été prise à 1h00 du matin.  Le soleil se lève dans trois heures et demi, c'est dont dire que ses lueurs sont visibles toute la nuit (je pensais que le phénomène n'existait que dans les régions très au nord, ben coudonc).  Il faut dire que la nuit est fraîche ici, un gros 2 degrés en ce 30 juin, brrrr.