Écosse / Scotland (du 25 juin au 1er juillet 2007)

Glascow St-Andrews 1 St-Andrews 2 Loch Ness Inverness

Inverness

La seule vraie anecdote de notre séjour à Inverness nous est venue du propriétaire du camping où nous sommes.  Dans sa jeunesse il faisait partie du régiment des Scots Guard (ne pas confondre avec Scotch Guard, quoique qu'il y a un lien avec l'anecdote puisqu'on y parle de produits chimiques) et était basé à Gagetown en 1966.  L'armée canadienne en bon copain des américains (qui faisaient la guerre au Viêt-Nam), a effectué des tests d'agent orange (un défoliant chimique ultra toxique) sur certaines de ses bases.  Notre proprio de camping se rappelle avoir été aspergé par le dit produit lors de manoeuvres de pratique à Gagetown, au Nouveau-Brunswick, alors que lui est son battallion ne possédaient pas de masque à gaz où de vêtements protecteurs particuliers.  Le régiment des Scots Guard fut donc exposé au défoliant orange et la grande majorité d'entre eux sont morts jeunes.  Notre proprio nous a dit être un des seuls chanceux à encore être en vie et doit pendre un paquet de pilules pour contrôler une série de problèmes de santé. La responsabilité des autorités canadiennes n'a été divulguée que récemment, alors que les documents ont finalement été "déclassifiés".  Notre ami n'a jamais voulu remettre les pieds en sol canadien.  On peut le comprendre.  L'expérience qui a eu lieu au Nouveau-Brunswick aurait apparemment atteint les populations civiles à proximité de Fredericton.  Comme c'est là que Rosemary est née justement pendant l'année de l'expérience, c'est bien pour dire que notre "bon" gouvernement peut souvent cacher des monstruosités lourdes de conséquences.  Ma douce semble s'en sortir, mais il y a fort à parier que des gens ont dû être des cobayes involontaires de l'agent orange.

Notre proprio de camping qui a subi une douche à l'agent orange grâce à l'armée canadienne.  Il n'a jamais remis les pieds au Canada depuis, on peut le comprendre.

Article à l'appui, cet ancien Scots Guard est encore outré (on le serait à moins) par son expérience.  Enrôlez-vous qu'ils disaient...

 

Paysage typique des Highlands.

Et voici Yan, un québécois de Montréal qui vient de faire une randonnée pédestre de plusieurs jours dans les Highlands entre Glascow et Inverness.  Lui aussi commence à trouver la pluie et le froid un peu poche et il songe prendre un avion vers l'Espagne.

 

Bizarrerie allemande, un groupe de touristes germaniques qui voyage dans un bus qui tire leur "hôtel" à trois paliers.  C'est ce qu'on appelle une choucroutte bien garnie !

Un peu le même concept que les groupes japonais, mais au lieu de manger du Suschi, on mange de la grosse saucisse en groupe bien rapproché.